Zola porte plainte pour plagiat

0 Flares 0 Flares ×

AFFREUX SALES ET MECHANTS

Personnages principaux

  • Elle : Kelly D., 29 ans, trois enfants de trois pères différents, multidépendante (alcool, héroïne, cocaïne), prend son voisin (Frédéric), plus occasionnellement le frère de son voisin ainsi que son beau-frère pour amants.
  • Lui : Jérôme B., 36 ans, 12 à 13 années passées en prison, nombreuses peines pour violences conjugales.

Personnages secondaires

  • Frédéric, le voisin, abandonné à la naissance, alcoolique, prend pour maîtresse la voisine avec le consentement de sa femme.

Le frère du voisin, sa femme vient de se pendre, sa fille vient de subir de lourdes opérations du cœur, toxicomane, abandonné à la naissance, rapports « incestueux » avec la mère de sa famille d’accueil.

L’histoire

Kelly, Jérôme et son frère, passablement avinés, finissent par se jeter sur Frédéric, l’une avec un couteau, les autres avec leurs poings.

[source]

Si l’on rattache d’emblée ce type d’événements à l’œuvre de Zola, il est en revanche peu probable qu’il ait pu rendre compte de ce fait divers par la fiction.
L’excès induit chez le public la gêne ou le rire (les commentaires à ce fait divers en témoignent).
L’abondance d’interdits transgressés se retrouve donc davantage mise en scène en y intégrant le comique. Affreux, sales et méchants d’Ettore Scolla s’est ainsi approché de beaucoup plus près de la noirceur de la misère que n’a pu le faire Zola.

Ettore Scolla prend soin de poser le dome de Saint-Pierre de Rome en arrière-plan mettant en relief les inégalités entre les bidonvilles et le cœur de Rome. Dans notre fait divers, quel serait l’arrière-plan ? Que voit-on du pied d’un immeuble à Dunkerque ? Le tribunal ?

Share Button

Poussez le vice jusqu'à lire les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.