Copier-Coller de Copier-Coller

0 Flares 0 Flares ×

copiercollerEst-ce le titre du blog qui aura amené certains à s’arroger le droit de me voler du contenu ? Ou le copier-coller est-il devenu une norme sur internet ?

En rebâtissant pierre à pierre le blog, j’ai été surpris de découvrir que certains articles avaient été recopiés dans leur intégralité. Que l’on en cite certaines parties, ou redirige un lecteur par ici me flatte. Lorsqu’un article est intégralement cité, je n’en suis pas moins flatté, c’est toujours bon pour l’ego. Mais beaucoup moins pour le blog.

C’est l’article sur une intervention d’Emmanuel Todd qui a suscité le plus de copier-coller. Le travail consistait seulement à faire le compte-rendu d’un discours, à donner une structure à une intervention orale, ce n’était donc pas à proprement parler une production au sens du Code la propriété intellectuelle, en particulier de l’article L511-5 alinéa 2… mais c’est suffisant pour me vexer pour la journée.

Sans compter (enfin, juste un peu) que l’article a provoqué 177 réactions et autant de likes, tweets et signaux de fumée. Je suis le Dan Franck du blog. Un nègre qui ne connaîtra jamais les feux de la rampe numérique !

Les idées circulent, c’est bien là l’essentiel. Encore que toutes les idées ne voyagent pas en 1ère classe… Alors que le l’intervention d’Emmanuel Todd dénonçait la gouvernance européenne, deux mois plus tard, des intellectuels (BHL, Umberto Eco, Julia, Kristeva, …) témoignaient cette fois en faveur de l’Europe. Le contenu, moins technique mais historiquement au moins aussi intéressant, a cette fois été beaucoup moins lu, et encore moins pillé par d’autres blogs.

Je redécouvre cette évidence : pour être lu, mieux vaut être contre que pour, dénoncer qu’approuver.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.