Les Parisiens ne veulent pas d’aéroport… à Notre-Dame-des-Landes

0 Flares 0 Flares ×

Sans enfiler un bonnet rouge pour surfer sur la vague identitaire qui déferle sur l’Ouest, on peut constater que certains Parisiens ont du retard à l’allumage sur la politique de décentralisation. J’avais déjà montré [ici] que les internautes qui s’intéressent à l’aéroport appartiennent au grand Ouest mais que les opposants les plus actifs sur les réseaux sociaux (Twitter en l’occurrence) étaient souvent extérieurs à la région. Facebook vient confirmer ces infos.

acipafacebook1

L’Acipa, principale association en lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (et son monde, précisent-ils) compte beaucoup plus de supporters sur Facebook que Les ailes pour l’ouest, association la plus visible en faveur de cet aéroport.

Il y a précisément un an, l’Acipa connaissait sur Facebook sa semaine la plus populaire à l’occasion d’une manifestation où des cars étaient descendus de… Paris.

Paris… la ville regroupant le plus d’opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sur Facebook !

ailespourlouestfacebook1

Quant à la page des ailes pour l’Ouest, elle devra se contenter d’être populaire à Nantes, charmante ville de province à 2h30 de Paris.

Les tranches d’âge concernées sont les mêmes : 25-34 ans. C’est dans les 20-29 ans que l’on trouve le plus d’usagers de Facebook. Rien de très étonnant donc.

Les Parisiens hostiles à l’aéroport continueront à se plaindre du manque de travail hors de Paris,  à se plaindre du coût des loyers, à se plaindre du manque de démocratie locale…  Ils viendront malgré tout étrenner leur toute nouvelle paire de bottes à la prochaine manifestation contre l’aéroport et son monde sa région.

[1ère mise à jour]

La page Facebook « Non à l’aéroport … » compte en fait beaucoup plus de membres que celle de l’Acipa. Et sans surprise cette page est  la plus populaire… à Paris. C’est bien là que se joue l’agitprop !

facebooknonnddl

[2ème mise à jour]

Les anti-aéroports parisiens ne se contentent plus de liker ou tweeter. Ils montent un atelier « citoyen » contre l’aéroport, depuis Paris. Son fondateur, Ivan Fouquet, militant Greenpeace parisien vient défendre à Nantes le développement de l’aéroport dont la piste est orientée vers le centre-ville. Il fallait oser, ils l’ont fait.

atelier citoyen ivan fouquet

Les autres articles du blog sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : [ici]

Share Button

Poussez le vice jusqu'à lire les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.