Faire la nique au cerveau

Un labo allemand a sorti l’étude dont rêvaient les ligues de vertu américaines : « la pornographie serait néfaste pour le cerveau ».

Nous avons constaté un lien négatif significatif entre le fait de regarder de la pornographie pendant plusieurs heures par semaine et le volume de matière grise dans le lobe droit du cerveau.

Je vois ce résultat comme un vibrant hommage à l’une des meilleures comédie de Woody Allen : Tout ce que vous toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander.

Igor a également été la victime consentante d’une telle expérience scientifique : le cerveau n’a pas résisté à un orgasme de quatre heures.

 

Commander

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.