Intellectuels de gauche : plus à l’aise dans l’opposition ?

Les intellectuels de gauche n’aiment ni le pouvoir, ni la gauche au pouvoir semble-t-il. Tiraillés entre exigence critique et soutien poli, certains désertent provisoirement les débats publics, quand d’autres virent plus radicalement vers d’autres horizons politiques.

Roland Barthes, Emmanuel Todd … Découvrir la suite