Le modèle allemand (inégalitaire) et la famille souche

12 Flares 12 Flares ×

L’anthropologie nous éclaire sur les liens tissés entre les peuples et leurs valeurs. Les essais de l’historien et démographe Emmanuel Todd sont axés sur les modèles familiaux ancestraux liés à certaines idéologies et valeurs ancrées consciemment ou non dans nos sociétés contemporaines. Nous avions déjà vu ici, l’exemple des familles communautaires et du communisme.

   À l’aide de ce modèle, nous verrons que l’attrait tout récent de la droite française pour le modèle allemand, qui va de pair avec les différentes déclarations d’un ministre de l’Intérieur relatives à l’inégalité des civilisations ne saurait tenir du hasard. Du point de vue de l’anthropologue, les deux systèmes de pensée convergent.

 

originedessystemesfamiliaux
Commander

   La famille souche est autoritaire et inégalitaire. En milieu paysan, un successeur unique est choisi, le plus souvent l’aîné des garçons, et les autres enfants doivent épouser l’héritière d’une ferme dépourvue de successeur mâle, devenir prêtre, soldat ou émigrer d’une autre manière. Ce système présuppose une conception non individualiste de la vie familiale et sociale.

   Les cultures issues de familles souches présentent l’avantage d’être marquées par une autorité qui permet le passage des traditions (agricoles, industrielles, …)  et du savoir (l’Allemagne et le Japon possèdent des taux d’alphabétisation élevés).

   La contrepartie de ce système est un inconscient inégalitaire très fort dans la culture : les sociétés issues des familles souches sont amenées à croire plus aisément à la supériorité d’une civilisation, d’une culture, ou d’une race dans d’autres moments de l’Histoire, lorsque l’inégalité est déjà inscrite dans le schéma familial.

   L’inégalité ancrée dans le modèle allemand fait sans doute encore rêver une partie de la droite française, alors que les structures anthropologiques françaises (famille nucléaire) font davantage  pencher notre culture du côte de l’égalité et donc de l’Homme universel (article premier de la Déclaration des droits de l’homme : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits).

 photo : dolls.inc/flickr

[ Autres articles en relation avec Emmanuel Todd :
La famille communautaire, à la scène et à l’essai
« Les élites européennes : incompétence historique et anthropologique?» ]

Share Button

Poussez le vice jusqu'à lire les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.