Comment guérir de ses névroses de droite

breivikLes experts médicaux ont rendu leur verdict : Anders Behring Breivik, l’auteur de la tuerie norvégienne qui causa la mort de 77 personnes, souffre d’une schizophrénie paranoïaque. Le parti populiste norvégien, qui a compté l’énergumène dans ces rangs, demande une contre-expertise. Laisser affirmer qu’être de droite (extrême) c’est être malade, c’est ouvrir grand la porte des hôpitaux psychiatriques.

Woody Allen avait déjà abordé le problème dans Tout le monde dit I Love You. Scott, le fils de la famille est républicain, au grand désespoir de son père démocrate. Cet ultra-libéral se targue d’avoir des idées « modernes et viriles » :

1 – contre les aides sociales (cancer/sida/tuberculose de la société, idée chère à Wauquiez)

2 – pour la religion à l’école (catholique, cela va de soi Mme Boutin)

3 – pour l’autorisation du port d’armes (sors ta pétoire Jean Nihous)

Finissons sur la note d’espoir de Woody Allen : dans un dernier retournement notre fier républicain guérit de ses démons de droite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.